La reconstruction mammaire nice après mastectomie

Reconstruction mammaire niceReconstruction mammaire nice : La féminité et la perception de son propre corps nécessite une symétrie. Lorsque l’on se fait opérer ou enlever une partie du sein lors d’un cancer. Ou enlever une tumeur, les mastectomies peuvent être partielles ou totales lorsque les autres méthodes ne suffisent pas à endiguer la progression.

Une mastectomie ou mammectomie totale est une chirurgie mammaire qui consiste à retirer la totalité du sein incluant le complexe aréolo-mamelonnaire. La glande mammaire et la peau du sein.  Parfois, une mastectomie peut préserver la peau du sein ou l’aréole et le mamelon. ll survient une asymétrie mammaire avec une atteinte à la féminité et au schéma corporel qui engendre une souffrance psychologique importante pour une femme qui doit en plus supporter le fait d’avoir un cancer.

Le cancer du sein est le cancer numéro 1 chez la femme. Il est le cancer le plus diagnostiqué et opéré dans le monde et notamment chez la femme jeune. C’est un problème de santé publique c’est pour cela  que la chirurgie plastique reconstructrice du sein a fait d’énormes progrès ces dernières années pour apporter des  solutions optimales multiples et adaptées à chaque patiente pour la reconstruction du sein.

Il n’existe donc pas une reconstruction mammaire nice mais un panel  de possibilités qui peuvent être associées les unes aux autres et  qui doivent donc s’adapter le plus possible à la situation de la patiente, à l’importance de la mastectomie qui a été réalisée, qu’elle soit partielle ou totale. C’est un  traitement à la carte adapté à chaque femme et adapté au temps que vous voulez y investir car il y’a plusieurs temps opératoires.

Il y a une vraie personnalisation du traitement de reconstruction mammaire en respectant des règles fondamentales liées au cancer.
Dans ce cadre et encore plus que dans les autres l’écoute est primordiale. Il faut prendre le temps d’analyser ensemble vos souhaits, vos attentes et ce que vous pouvez endurer.

Le soutien, le suivi et le dialogue sont fondamentaux dans ce type de pathologie.

POSEZ VOTRE QUESTION

Objectifs

Une chirurgie réparatrice des seins ou chirurgie mammaire de reconstruction (Reconstruction mammaire nice), permet de vous restituer votre féminité tout en évitant de porter une prothèse mammaire externe.

Il s’agit lors d’une chirurgie réparatrice des seins, de recréer deux seins symétriques, de forme et de volume harmonieux. Grâce aux raffinements des techniques de reconstruction mammaire après cancer, il est désormais possible de retrouver un nouveau sein, quasiment identique à l’autre.

Une reconstruction mammaire se réalise sur une période de 6 mois à un an. Au moins trois chirurgies mammaires sont nécessaires avant d’arriver au résultat final d’une reconstruction mammaire après mastectomie totale. Le délai entre chaque chirurgie mammaire doit être d’au moins 6 mois.

reconstruction mammaire après une mastectomie

Techniques de la reconstruction après mastectomie

La reconstruction mammaire peut être immédiate, c’est à dire effectuée au moment de la mastectomie , ou à une date ultérieure chez les patientes qui ont déjà subi une chirurgie de mastectomie (reconstruction mammaire nice secondaire).

Cette intervention s’effectue en 3 étapes :

  • RECONSTRUCTION DU SEIN OPÉRÉ
  • Lors de la reconstruction mammaire nous devons apporter au sein un contenant qui est la peau et un contenu avec le volume. Il est possible d’utiliser deux techniques:

  • TECHNIQUES DE RECONSTRUCTION MAMMAIRE AUTOLOGUE
  • 1 – Lambeau de muscle grand dorsal : consiste à prélever le muscle grand dorsal (situé dans le dos) avec parfois un peu de peau et de graisse pour reconstruire le sein. Cette technique est particulièrement adaptée pour les femmes dont la quantité de peau au niveau de la poitrine est insuffisante et/ou trop fragile pour accueillir et protéger une prothèse mammaire. Si le lambeau de grand dorsal prélevé est insuffisant pour reconstruire un sein identique à l’autre. Une prothèse en gel de silicone ou remplie de sérum physiologique peut venir le compléter. Une reconstruction mammaire par lambeau de muscle grand dorsal est automatiquement prise en charge par la Sécurité Social.

    2 – Lambeaux perforateurs : reconstruction de la peau et du volume des seins sans sacrifier le muscle fonctionnel. Il s’agit des technique de microchirurgie.

    – Lambeaux perforateurs prélevés à l’abdomen (DIEP et SIEP). Les techniques DIEP (Deep Inferior Epigastric Perforator flap) et SIEP (Superficial Inferior Epigastric Perforator flap) consistent à prélever un lambeau qui est un tissu que l’on déplace et dont on « rebranche » les artères et les veines au niveau du sein lors d’une opération de microchirurgie réalisée sous microscope opératoire. Ils permettent de prélever la peau du ventre, la graisse sans les muscles grands droits de l’abdomen ce qui limite la morbidité du site donneur.

    – Lambeaux perforateurs prélevés à la fesses : il s’agit des lambeaux sGAP et iGAP.

    3 – Lipostructure :  aussi appelée lipofilling ou injection de graisse autologue. Elle est réalisée en association avec d’autres techniques pour compléter le volume du sein. Plusieurs séances sont souvent nécessaires.

  • TECHNIQUES DE RECONSTRUCTION MAMMAIRE AVEC PROTHÈSES MAMMAIRES
  • 1 – Lambeau d’avancement abdominal & prothèse mammaire : le lambeau cutané d’avancement abdominal qui sert à la reconstruction de la peau du sein,  est accompagné par la mise en place de prothèses mammaire pour redonner le volume

    2 – Lambeau musculaire de grand dorsal & prothèse mammaire : le lambeau reconstruit la peau du sein et la prothèse mammaire apporte le volume au sein reconstruit.

  • SYMÉTRISATION DU SEIN OPPOSÉ
  • La symétrisation du sein opposé utilise les techniques de chirurgie esthétique habituelles qui sont adaptées en fonction de l’aspect du sein opposé. Cette deuxième intervention a lieu au minimum 6 mois après le premier temps

    Le sein opposé est tombant :  une mastopexie ou cure de ptose mammaire permettra de remonter les seins.

    Soit Le sein opposé est petit : l’augmentation mammaire par prothèses mammaires peut être envisagée.

    Ou bien Le sein opposé est hypertrophique :  on réalisera une réduction mammaire.

  • RECONSTRUCTION DE L’ARÉOLE ET DU MAMELON
  • C’est souvent la dernière opération venant conclure le protocole de reconstruction mammaire. Il s’agit de reconstruire la texture de l’aréole, le relief du mamelon et la couleur pigmentée du complexe aréolo-mamelonnaire.

  • Reconstruction du mamelon :
  • Si le mamelon opposé est volumineux , un prélèvement de la moitié du mamelon opposé  est réalisé et ensuite en greffé sur le sein reconstruit.  Lorsque le mamelon opposé est insuffisant une plastie locale permet de reconstruire le volume et le relief du mamelon.

  • Reconstruction de la texture de l’aréole :
  • Pour reconstruire la texture de l’aréole, un prélevement de greffe s’effectue au niveau du plis inguinal. (région anatomique jonctionnelle entre le tronc et le membres inférieurs). Afin d’harmoniser la couleur entre les deux aréoles, elle peut parfois se pigmenter.

  • Harmonisation de la couleur des mamelons et des aréoles :
  • La dermopigmentation (tatouage par démographe spécialisé) permet d’harmoniser la couleur des deux aréoles.