La Gynécomastie à Nice chez l’homme

La gynécomastie c’est lorsque l’homme présente un volume mammaire qui peut ressembler au sein d’une femme. Ce volume peut varier de façon très  importante d’un simple bouton glandulaire au niveau des mamelons jusqu’à la présence d’un vrai sein avec un excès de peau, voire même avec une petite ptose mammaire.

Evidemment la gynécomastie est très invalidante pour l’homme dans sa masculinité puisqu’un volume mammaire est tout de suite très évocateur d’un signe féminin.

Le but de cette chirurgie est de redonner à l’homme un thorax masculin, qui redonne aux muscles sous la glande leur vraie forme et de revoir leur contour ce qui permet à la peau de dessiner à nouveau le muscle pectoral.

Le bénéfice de la gynecomastie nice n’est pas seulement au niveau du torse nu mais à l’habillage aussi puisque la gynécomastie est difficilement camouflable avec les vêtements habituels masculins.

Outre le confort physique, l’opération de gynécomastie vous apporte un bénéfice psychologique considérable,en retrouvant une poitrine masculine.
Consulter la fiche SOFCPRE
gynecomastie nice

Les causes

Il y’a deux étapes fondamentales dans la prise en charge d’une gynécomastie.

La première étape est de savoir d’où vient la gynécomastie. Pour cela un bilan étiologique est nécessaire afin de rechercher une cause à la gynécomastie.

  • LA GYNÉCOMASTIE SECONDAIRE
  • Les facteurs responsables d’une croissance mammaire chez l’homme peuvent être médicamenteux, lié à une obésité, un problème hormonal, un cancer des testicules, ou une tumeur bénigne ou maligne du sein.

  • LA GYNÉCOMASTIE PRIMITIVE OU IDIOPATHIQUE

Aucune cause n’est trouvée.

Le traitement chirurgical d’une gynécomastie n’est envisagé que pour les formes primitives (sans cause retrouvée). Le traitement d’une gynécomastie secondaire repose sur le traitement de la cause.

La deuxième étape, est de définir le type de traitement chirurgical le mieux adapté.

Un grand nombre de solutions existent il faut donc être très pointu pour s’adapter à chaque forme de gynécomastie. Il y a beaucoup de formes différentes avec excès de peau, ou de glande ou alors de graisse, il faut donc une gestion du contenu et du contenant.

POSEZ VOTRE QUESTION

Les principes techniques

Une correction de gynécomastie varie d’une simple liposuccion (adipomasties ou gynécomasties graisseuses pures) au retrait de la glande mammaire (gynécomasties glandulaires ou mixtes). La réduction de la poitrine chez l’homme concerne soit la graisse, soit la glande, soit les deux.

Ils existent plusieurs techniques de chirurgie mammaire qui sont possibles en fonction de la ptose mammaire (chute du sein) et de la consistance du sein (graisseux, glandulaire ou mixte).

  • Les seins sont de consistance glandulaire et sans ptose : la cure de gynécomastie consiste au retrait de la glande mammaire avec une cicatrice réduite située sous l’aréole, sous le sein ou sur le bord externe du sein
  • Les seins sont de consistance graisseuse (adipomastie) et sans ptose : l’intervention mammaire consiste en une liposuccion (lipoaspiration)
  • Existence d’une ptose mammaire : la cure de gynécomastie consiste au retrait de la glande mammaire avec cure de ptose. Les cicatrices dépendent du type de ptose :
    – Ptose mineure à modérée : mastopexie à cicatrice périaréolaire
    – Ou Ptose modérée à sévère : mastopexie à cicatrices périaréolaire et sous mammaire
    – Et la Ptose majeure : mastopexie avec sacrifice des aréoles reposées en greffe.

Les suites opératoires

Lorsqu’il s’agit d’une simple lipoaspiration, les douleurs sont minimes, comme de simples courbatures.

Dans le cas d’un retrait de glande associé, il est souvent nécessaire de prendre des antalgiques . Des ecchymoses (bleus) et un œdème apparaissent sur la zone traitée et se résorbent peu à peu.

Un arrêt de travail de 7 à 15 jours est recommandé en fonction de l’activité professionnelle.

La reprise du sport se fait sous 3 à 4 semaines selon les cas.

Les cicatrices dépendent de la technique chirurgicale employée et des facteurs physiologiques du patient (âge, qualité cutanée…) et seront définitives au bout de 12 mois.

Le port du gilet de contention se fait pendant 4 semaines.

Le résultat définitif de l’opération de gynécomastie est appréciable au bout de plusieurs semaines, le temps que l’œdème se résorbe, que l’excédent cutané se rétracte et que le sein épouse complètement le muscle pectoral.