Réduction mammaire

Réduction mammaire2018-07-26T19:01:17+00:00

RÉDUCTION MAMMAIRE NICE

Une hypertrophie mammaire se caractérise par un volume de seins excessif par rapport à la morphologie. Elle est souvent liée à une ptose mammaire (seins qui tombent) et/ou une asymétrie mammaire légère.

Cette pathologie peu toucher des femmes assez jeunes complexées très tôt par une poitrine trop grosse, trop volumineuse qui les gêne socialement dans les actes de vie quotidienne et notamment dans le sport.

Mais également les femmes qui ont entre 40 et 60 ans et même un peu plus âgées et qui souffrent, notamment au moment de la ménopause d’une poitrine trop volumineuse qui les gêne et leur créee des douleurs au niveau du dos, des cervicales, des épaules (les bretelles du soutien du gorge qui font mal). Une gêne est également ressentie pour s’habiller et dans les activités quotidiennes sport, jardinage, etc…

Le but est de réduire le volume des seins et d’y associer une mastopexie pour traiter en plus une chute du sein . Elle permet une diminution d’une à deux tailles de bonnet, voire davantage.

Comme pour la mastopexie, l’objectif est de redonner au sein une forme naturelle haute en enlevant tout ce qui est en excès. On enlève le volume excédentaire en fonction de ce que  vous désirez comme volume final et dans la mesure où la Sécurité Sociale reconnaît cette intervention au delà d’une résection de 300gr par sein.

Cette intervention permet également la correction et l’amélioration de la forme de l’aréole qui devient donc plus haute et plus ronde.

C’est une intervention qui soulage énormément. La poitrine est plus facile à vivre, vous vous sentez mieux, plus légères. L’habillement devient un plaisir, vous vous tenez plus droites.

Une fois opéré, le sein ne va pas reprendre de l’ampleur, redevenir hypertrophique, il n’y a pas de possible récidive d’hypertrophie mammaire en dehors d’une prise de poids majeure.

reduction des seins nice
réduction mammaire Nice

Le résultat visé est une harmonisation de votre poitrine en adéquation avec votre silhouette.
Le soulagement des gênes et des complexes ainsi qu’une réappropriation de cette poitrine longtemps rejetée.

POSEZ VOTRE QUESTION

LES TECHNIQUES DE RÉDUCTION MAMMAIRE

La Réduction mammaire va réduire le volume des seins, corriger la ptose (remodeler et remonter les seins) et une éventuelle asymétrie de seins trop volumineux et lourds.
Pour la réduction mammaire, il y’a trois types de cicatrices en fonction de l’importance de l’hypertrophie et de la ptose à corriger.

  • CICATRICE PÉRI-ARÉOLAIRE
  • En principe, elle se situe sur le pourtour de l’aréole.

  • CICATRICE VERTICALE
  • Pour information, Elle se situe entre le bord inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire

  • CICATRICE HORIZONTALE
  • Elle se situe sous le sein dissimulée dans le sillon sous-mammaire.

Les cicatrices  sont pratiquées afin de traiter le surplus cutané (avec l’excès glandulaire). De plus,  que cela soit dans un axe vertical ou horizontal, pour diminuer la largeur du sein et son affaissement. Leur longueur et leur disposition dépendent de  l’importance de l’hypertrophie et de la ptôse à traiter.

SUITES OPÉRATOIRES

La réduction mammaire engendre peu de douleur (sauf en cas d’élévation des bras). Apparition d’un œdème des seins (gonflement) et d’ecchymoses (bleus).

Port d’un soutien-gorge de contention pendant environ 2 à 3 semaines.

Les fils se résorbent tout seul.

Notons que, l’arrêt de travail sera entre une à 3 semaines en fonction de la profession.

En effet, la reprise des activités sportives ne peut être envisagée qu’au minimum 4 semaines après l’opération.

Les résultats sont notables et immédiats, mais il faudra toutefois encore attendre quelques mois pour apprécier le galbe définitif de votre nouvelle poitrine.

 

Laisser un commentaire