Lifting des bras / lifting des cuisses

Lifting des bras / lifting des cuisses2018-06-26T10:55:28+00:00

LIFTING DES BRAS – LIFTING DES CUISSES

LIFTING DES BRAS ET DES CUISSES

Le lifting des bras ou des cuisses ((brachioplastie et cruroplastie ou dermolipectomie des cuisses) permet de remédier à un excès de peau lié à l’âge ou l’amaigrissement.

Ces relâchements cutanés de la face interne des bras ou de la face interne des cuisses est principalement dû à l’âge. Mais aussi au vieillissement naturel de la peau et aux variations de poids importantes.

SELON L’IMPORTANCE DES ALTÉRATIONS, UNE PRISE CHARGE PARTIELLE OU TOTALE PAR L’ASSURANCE MALADIE EST POSSIBLE. LA DÉCISION EST PRISE PAR LE MÉDECIN CONSEIL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE.
POSEZ VOTRE QUESTION

QUELS PATIENTS SONT CONCERNÉS PAR LE LIFTING DE BRAS OU DE CUISSE ?

Plusieurs situations aboutissent à un même résultat à savoir la présence d’une peau flasque, vergeturée. Elle est en excès et tombante sur la face interne des bras ou la face interne des cuisses.

Ces défauts peuvent-être plus ou moins important en fonction des personnes. Ils sont toujours très inesthétiques notamment au niveau des bras (lorsque l’on se met en T-shirt ou débardeur l’été) et au niveau des cuisses. Il est difficile de se mettre en sous-vêtements ou en maillot à la plage.

Les situations qui aboutissent à un excès de peau dans ces régions sont variables. L’âge avancé peut entraîner un flétrissement de la peau. La perte de poids aboutit également à un excès de peau qui peut parfois être majeur notamment chez les personnes qui ont été obèses dans leur passé.

L’objectif du lifting des bras ou des cuisses est de retrouver une anatomie et une silhouette d’aspect normal. C’est à dire une peau qui se moule parfaitement au volume du bras ou au volume de la cuisse. Retrouver un bras parfaitement lisse, tendu, tubulaire ou une cuisse également tendu, sans peau qui tombe ou qui frotte.

LIFTING DES BRAS

Lifting des bras à cicatrice longitudinale ou en T

Cette intervention concerne les excès majeurs. Lorsqu’il y a un relâchement cutané à la face interne du bras qui s’étend parfois jusqu’au coude. Il est  donc nécessaire de réaliser une intervention avec une cicatrice longitudinale.

Elle associe la réalisation d’une lipoaspiration qui enlève toute la graisse dans la région du bras. Dans un second temps, on va enlever la peau qui est en excès pour la retendre (lifting des bras).

Malgré la présence de cicatrices, les résultats sont très satisfaisants avec un bras qui est retendu. Des muscles réapparaissent et la cicatrice est placée dans la zone la moins visible du bras (le long des bras, de l’aisselle jusqu’au coude). Cette cicatrice n’est donc pas visible de face ou de dos lorsque l’on a le bras au corps.

La remise en tension est maximum et le résultat est stable.

Lifting des bras cicatrice axillaire

Dans certaines situations, l’excès de peau est modéré et ne se situe qu’à la partie interne du bras proche de l’aisselle. C’est souvent le cas pour les femmes à partir de la cinquantaine.

Dans ce cas, il est possible de supprimer cet excès par une cicatrice beaucoup plus discrète. Cette cicatrice est placée dans l’aisselle et permet au bras d’être retendu. Une lipoaspiration peut-être associé en cas de nécessité au lifting des bras pour un résultat optimal.

LIFTING DES CUISSES

Lifting des cuisses à cicatrice longitudinale ou en T

Souvent il y’a un relâchement cutané important de la face interne des cuisses. Notamment en haut avec un excès de graisse formant des bourrelets qui peuvent gêner la marche en raison du frottement occasionné. Cela peut être très gênant pour s’habiller, pour faire du sport. C’est une source d’importants complexes notamment l’été (plage, piscine…).

Dans ces cas-là, il est tout à fait possible de réséquer l’ensemble de cet excès de peau et de retendre la cuisse sur elle-même par une cicatrice (lifting des cuisses).

En fonction de l’excès de peau, de son importance et de sa localisation on peut être amenée à réaliser une cicatrice à la face interne et qui descend le long de la cuisse. Cette cicatrice là est limitée à la zone où la peau est en trop. La branche verticale du « T » est une cicatrice le long de la face interne des cuisses, du pli de l’aine jusqu’au genou; la branche horizontale du « T » est une cicatrice placée dans le pli de l’aine.

Une lipoaspiration est toujours associée et notamment à la face interne du genou. Dans cette zone persiste chez beaucoup de personnes un petit excès qui bombe à l’intérieur du genou.

Lifting des cuisses à cicatrice inguinale

Dans certains cas, comme pour le lifting des bras, l’excès de peau est strictement localisé à la racine de la cuisse à la face interne et il est préférable pour limiter les cicatrices d’enlever cet excès de peau uniquement par une cicatrice le long du pli inguinale à la base de la cuisse.

Cette cicatrice est parfaitement cachée et suffit à traiter le défaut.

Une lipoaspiration peut être associée à cette intervention.

Laisser un commentaire